• Bienvenue sur le forum ! Pour masquer les publicités et prendre part aux discussions, devenez membre de la communauté en suivant ce lien. Je vous souhaite une bonne visite.

La perte de poids est-elle logique ?

Gabriel

Membre
Adhérent premium
C'est marrant on comprends pas la question de la même manière lol
 

viper57

Membre
Membre fondateur
Adhérent premium
Trouvez-vous que la perte de poids (l'amaigrissement, la minceur) soit plutôt logique ou illogique ? Pourquoi ?

Je suis curieux de lire vos réponses :)
Comme le suggère @Gabriel , tout est question de compréhension de la question !

La perte de poids est "logique" si elle est conforme au raisonnement d'une personne, aux principes qui guident son comportement; elle l'est aussi si elle résulte de la nature des choses (maladie, famine, pauvreté, etc.).

Si la question posée est : trouvez-vous que "rechercher" la perte du poids , l'amaigrissement, la minceur...", alors ce n'est pas une question de logique, c'est une question de choix personnel; la motivation de ce choix est étroitement liée au vécu de la personne et de sa faculté à faire les "bons choix" dans sa vie.
 

dolau51

yes I can !!!!!!
Adhérent premium
Pour moi c'est logique du moment oû ça dépasse l'esthetique. Logique qu'on le fasse car on se sent mal, quand on subi les conséquences d'un surpoids. Illogique pour le paraître, pour être dans les soi disant normes
Tout a fait d accord , par qui on été faite ces soi disant normes? Des formules et des formules, pour moi les normes pour chaque individu c est sentir bien dans sa peau ...
 

Eveline

Membre
Adhérent premium
Des fois ça parait logique, on mange moins de calories que l'on en dépense donc on maigrit. Certaines personnes disent que les processus d'amaigrissement n'ont rien à voir avec ce calcul mathématique, bien qu'au final ça fonctionne.
Parfois je mange plus et je maigris quand même, parfois je stagnes sans raison apparente... Il y a sans doute une logique quelque part, mais il y a plein de facteurs à prendre en compte (métaboliques, psychologiques, héréditaires, l'état de santé et de forme) et chaque personne étant différente, il n'y a pas qu'une solution logique pour maigrir.

Ce qui parait illogique, c'est qu'on puisse ne pas perdre de poids et s'affiner :confused:
 
Dernière édition:

Ankiruana

Membre
Je relance la discussion car je suis en plein dans cette réflexion...J'aime beaucoup la réponse de @Gabriel . Il y a énormément d'inconscient dans la perte tout comme la prise de poids. Si tout était logique, notre corps serait une belle machine huilée. On mange = on maigrit. On se gave = on grossit. Oui mais dans la vie : on fait des paliers, on oublie d'écouter son corps, on mange trop parce que mine de rien...on aime manger.

Toute la vie est faite de contraintes...aller bosser, gagner assez pour vivre, être connecté, fonder une famille ou comme on disait avant "avoir une situation"...fondamentalement on a peu de liberté réelle où on peut faire ce qu'on veut vraiment.

Je considère que dormir et manger sont deux de mes principales libertés (bon chanter sous la douche aussi...et d'autres) mais dans les désirs nécessaires, vitaux : j'ai envie de manger ce que je veux et dormir quand je veux.

Pour dormir, ça ne demande pas grand chose. Par contre manger...là on rentre dans les désirs, les envies, l'égo. Et je m'aperçois que je ne suis plus une machine. Enfin, si, je suis une machine je mange trop = je grossit.

Là, j'essaie de retrouver le mode d'emploi et écouter ce que me dit mon corps...
 

Gabriel

Membre
Adhérent premium
La prise de poids comme la perte dans mon cas est très logique avec du recul. Je mangeais des aliments que mon corps considérait comme rares (glucides en tout genre fruits sucre cereales et peu importe que je mangeais varié dont beaucoup de légumes) et en bon soldat il stockait cette ressource 'rare' avec zèle. Le problème est que ce n'est plus rare c'est même un composant predominant de notre alimentation actuelle.
Sans compter l'association aux produits laitiers qui stimulent l'hormone de contrôle du sucre.

Donc la perte et stabilisation à un poids d'équilibre, c'est aisé en rendant rare les produits riches en glucides et en privilégiant leur qualité nutritive et gustative. Et en réduisant /supprimant également les aliments fortement insulinants lait yaourt etc.

Malheureusement entre culture, histoire personnelle et biologie concue pour des ressources qui n'étaient pas les mêmes que de nis jours, il faut se rééduquer à manger 'sainement' selon ce qui convient a nos corps, en connaissant leurs limites , comme une grande appétence pour le 'rare' sucre et la facilité de stocker cuisiner à base des céréales.

Je travaille toujours sur les produits laitiers, ils me freinent encore beaucoup même avec une raréfaction des glucides car ils provoquent toujours pas mal d'insuline donc elle s'active autour du peu de glucides, commande un stockage immédiat des lipides et bloque la conversion des graisses stockées en corps cetoniques.

Au plaisir
 

Ankiruana

Membre
Merci @Gabriel je vais réfléchir à mes apports en céréales. Pour les produits laitiers, c'est plus facile. Je mange un peu de beurre le matin et du yaourt très rarement.
J'avais déjà remarqué l'effet alcalinisant (et limite addictif) du fromage.
Comme je reviens du Japon, là je suis en phase riz sur des quantités vraiment réduite par rapport à ce que je mangeais avant (j'étais à 80g de riz, maintenant je prends 40 à 45g avec plein de légumes) mais je vais explorer le reste...
@marmotte ....souvent je chante du rock, du groove, des trucs où on gueule bien pour se défouler...sinon je chante des chansons lentes et je fais jouer l'écho de la baignoire. Genre...allez confidence rigolote : tu connais le film Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

Bon, bah les jours où tu veux être power sexy, confiante...tu chantes ce qu'elle chante la petite dame....

Et vous, vous chantez quoi ?
 

Eveline

Membre
Adhérent premium
Il y a sûrement une logique. Il faut juste rassembler tous les paramètres qui entrent en compte pour chacun (âge hormones, élimination du corps, activités, psychologie...) il faut aussi regarder les effets sur une semaine car du jour au lendemain ce n'est pas significatif.


(Message envoyé depuis mon application Changer son Corps)
 
Haut