Son objectif minceur : comment mieux le choisir ?

On ne choisit pas uniquement un objectif dans le but de l’atteindre. C’est aussi un moyen de savoir dans quelle direction on veut aller. On peut changer d’objectif lorsque c’est nécessaire pour continuer à progresser, pour rester motivé et pour que ses objectifs restent réalistes.

Cela s’applique aussi bien aux objectifs à court qu’à long terme. Ceux à court terme doivent être changés plus souvent que ceux à long terme, car ce sont eux qui nous motivent au quotidien. Il est impossible d’atteindre un objectif à long terme si les objectifs à court terme ne sont pas motivants.

Un objectif devrait toujours être source d’énergie et vous donner l’envie de progresser. Gardez toujours votre objectif en tête et posez-vous des questions :

  • Est-ce que cet objectif vous motive ?
  • Pourquoi était-il plus motivant auparavant qu’aujourd’hui ?
  • Tous mes objectifs sont-ils cohérents ? Est-ce qu’ils se contredisent ?
  • A quand remonte la dernière fois que j’ai changé d’objectifs à court terme ? A moyen terme ? A long terme ?

Lorsque l’on a déjà maigrit pendant 2 ou 3 mois, on peut se rendre compte que ses objectifs ne sont plus aussi réalistes et motivants qu’ils le paraissaient au début. Au fur et à mesure de votre amaigrissement, vous pouvez changer vos objectifs en fonction de leur durée dans le temps :

  • Changez vos objectifs courts toutes les 4 à 6 semaines
  • Changez vos objectifs à moyen terme tous les 2 à 4 mois
  • Changez vos objectifs à long terme tous les 6 à 12 mois

Si vous progressez et que vos objectifs vous motivent, alors n’en changez surtout pas ! Il n’y a rien d’obligatoire. Prenez l’habitude d’évaluer et de changer (si besoin) vos objectifs à intervalles réguliers.

 

Choisir un objectif minceur souple

Une autre habitude utile en rapport avec les objectifs est de choisir des objectifs « souples ». Les objectifs sont des objectifs qui prennent en compte un ensemble de résultats à accomplir, plutôt qu’une valeur fixe à atteindre à tout prix :

  • Perdre 1,5kg à 3 kg – plutôt que viser à tout prix 3 kilos
  • Courir au moins 4 jours par semaine – plutôt que tous les jours
  • Ne pas consommer de soda deux jours consécutifs – plutôt que jamais

Les objectifs souples permettent de repousser ses limites sans pour autant échouer face à une difficulté que l’on ne contrôle pas toujours. Est-il vraiment besoin de vous sentir coupable si vous n’avez manqué votre objectif d’amaigrissement de 3kg que de quelques centaines de gramme ? Vous ferrez surement mieux la prochaine fois. Cela serait dommage de vous démotiver alors que vous tout de même obtenu un résultat très correct.

Lorsqu’un objectif souple est facile à atteindre vous aller vous en rendre compte rapidement, car vous atteindrez vos but très facilement. Si un objectif est vraiment difficile au contraire vous aurez du mal à atteindre le minimum que vous vous étiez fixé.

Dans tous les cas et si vous êtes raisonnable vous devriez pouvoir accomplir cet objectif souple et éviter le sentiment d’échec. Essayez d’utiliser des objectifs souples, plutôt que de tout le temps définir des objectifs très précis qui vous décevront.


... pour en savoir plus, inscrivez-vous GRATUITEMENT et recevez en cadeau notre ebook Apprendre à maigrir définitivement : (cliquez sur l'image)

Inscription gratuite

(Sans engagement : désinscription possible à tout moment, en un seul clic)



Découvrez nos guides minceur complets









Vous aimerez surement :



NOUVEAU : communauté d'entraide minceur



Rejoignez notre communauté d'entraide minceur, comprenant déjà plus de 1800 lecteurs du site, tous motivés pour perdre du poids sainement et durablement (sans jamais reprendre leurs kilos perdus). Notre communauté est un lieu d'échange et d'entraide, dans laquelle tous les participants se serrent les coudes. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour la découvrir.


Il n'y a pas encore de commentaires sur cette page !

Laisser un commentaire

Changer Son Corps

Changer Son Corps