Le régime hyperprotéiné

Bienvenue sur mon site. Je m'appelle Romain, j'ai 27 ans et j'ai perdu plus de 30 kilos définitivement... Pour en savoir plus sur mon parcours suivez ce lien. Je vous souhaite une agréable visite, et bonne lecture !

Le corps humain tire son énergie des glucides présents dans l’alimentation (pâtes, riz, sucre, etc.). En l’absence de glucides le corps peut utiliser les réserves de graisse comme énergie. Il convertit ces réserves en “corps cétoniques” (ketones en anglais) qui sont ensuite acheminés aux muscles. On trouve ces corps cétoniques dans le sang uniquement en période de jeune prolongé. On appelle ce jeune la cétose.

Lors d’un régime hyperprotéiné, on consomme uniquement des protéines et des lipides (huile, beurre). En l’absence de glucides le corps entre donc en cétose, et puise directement dans les réserves de graisse corporelle pour son énergie. On fait croire au corps qu’il est en état de jeun pour maigrir.

Un régime hyperprotéiné n’est pas plus simple à suivre qu’un autre type de régime, au contraire : un seul écart, aussi insignifiant soit-il, peut remettre en cause plusieurs jours d’efforts. A l’origine il était pratiqué uniquement par les bodybuilders, car il permet de conserver facilement la masse musculaire. Aujourd’hui c’est devenu un régime banalisé et recommandé au plus grand dam des nutritionnistes.

Le régime hyperprotéiné n’offre aucun avantage métabolique sur les autres types de régime (on ne perd pas de graisse plus rapidement). Mais il a un autre avantage de taille : en état de jeun on perd complètement la sensation de faim. C’est très pratique pour tenir sur le long terme, et c’est ce qui en fait selon moi un des meilleurs régimes.

 



Le régime hyperprotéiné est-il bon pour la santé ?

Nos ancêtres ne mangeaient pas à leur faim lorsqu’il fallait chasser tous les jours pour survivre. La cétose est un moyen pour le corps humain de s’adapter lorsque les glucides se font rares. Les Inuits par exemple sont capables de survivre pendant de long mois en suivant un régime presque exclusivement composé de graisses. Il n’existe pas de danger à entrer en état de cétose, car c’est un état naturel. Vous ne devriez pas craindre pour votre santé de ce côté-là.

Un autre point sensible des régimes hyperprotéiné est la quantité de protéine. Aucune étude scientifique ne prouve qu’un apport inférieur à 2,5 grammes par kilo de poids de corps et par jour (c’est à dire 200 grammes pour une personne de 80 kilos) soit nocif pour la santé. Dans tous les cas, il s’agit d’un “régime” et non pas d’habitudes alimentaires que vous garderez toute votre vie. Vous n’abimerez pas vos reins en mangeant plus de protéines pendant seulement deux mois. Si vous êtes en surpoids il y a également de grandes chances que vous mangiez déjà des quantité importantes de protéines sans vous en rendre compte, tout en mettant en danger votre cœur et d’autres organes vitaux (diabète, etc.).

Avant de commencer un régime hyperprotéiné, déterminez votre poids idéal. Vous devrez vous peser chaque semaine pour vérifier votre progression. Ne vous attendez pas à des miracles, vous ne perdrez pas plus rapidement sous cétose qu’avec un régime normal. Pour rappel un humain normalement constitué peut perdre entre 500g et 1kg par semaine de graisse pure par semaine.



Téléchargez un extrait gratuit du livre 100 habitudes pour maigrir. Cliquez ici pour en profiter (offre limitée à 2500 personnes)


 


Alimentation

Pour entrer en cétose il vous faudra manger moins de 25 grammes de glucides par jour. Si c’est la première fois que vous voulez entrer en cétose, il faut compter au moins 10 jours d’adaptation. Après 3 ou 4 jours votre corps commencera à utiliser les corps cétoniques comme énergie à la place des glucides auquel il est habitué. Si comme moi vous êtes déjà entré en cétose auparavant, votre corps s’adaptera plus vite et sans faiblir, et vous aurez besoin de seulement 2 ou 3 jours.

Mangez des repas copieux composés de protéines, de lipides (huile, mayonnaise, etc.), de légumineuses (lentilles, haricots blancs, etc.) et de légumes contenant peu de glucides. Evitez à tout prix d’acheter des repas tout prêts, car ils contiennent souvent du “sirop de glucose”, nocif et qui vous empêchera de passer en cétose. Voici une liste d’aliments dans laquelle piocher pour composer vos repas vous-même :

Protéines

Assaisonnements

  • Huile (olive, palme, tournesol)
  • Beurre
  • Mayonnaise
  • Citron vert ou jaune
  • Ail
  • Persil
  • Estragon, ciboulette, origan, etc. (pour assaisonnement seulement)


Légumes

  • Salade verte, laitue
  • Asperges
  • Brocoli
  • Chou
  • Céleri
  • Concombre
  • Aubergine
  • Endive
  • Fenouil
  • Haricot vert
  • Radis
  • Epinards
  • Soja
  • Courgette

Légumineuses

  • Lentilles
  • Haricots noirs
  • Noix
  • Noix de pécan
  • Noix de cajou
  • Noisette

Faites des repas simples et rapides à préparer en mélangeant les ingrédients de cette liste. Buvez beaucoup d’eau, au moins 2 litres et demi par jour. Vous vous sentirez probablement faible pendant une partie de l’adaptation si c’est la première fois que vous entrez en cétose. Résistez à la tentation de manger des glucides, sinon vous resterez perpétuellement en phase d’adaptation.

Une fois la phase d’adaptation passée (après environ 10 à 15 jours de régime), vous devrez refaire le plein de glucides toutes les semaines, avec des repas “off”. C’est utile pour éviter l’épuisement, restaurer les niveaux de leptine, et éviter l’autorégulation à la baisse des protéines. Par exemple si vous commencez votre régime hyperprotéiné un lundi 1 janvier, alors le vendredi 12 janvier vous pourrez manger du riz, des pâtes, ou même un menu mcdo. Ensuite le samedi 13 janvier vous reprendrez votre régime de manière stricte jusqu’au vendredi 19 où vous pourrez à nouveau manger du riz, des pâtes, etc.

Si vous avez plus de 10 kilos à perdre, faites 3 repas off (une journée entière. Si vous avez moins de 10 kilos à perdre, limitez-vous à deux repas off (petit-déjeuner et déjeuner) au lieu des 3 habituels. Si vous avez moins de 5 kilos à perdre, un seul repas off sera suffisant. Vous pouvez décaler le jour off d’un jour par semaine de manière exceptionnelle (par exemple faire un jour off vendredi, puis le samedi la semaine suivante, et ensuite chaque samedi).

Pendant la période d’adaptation vous pouvez manger à volonté en piochant dans les aliments que j’ai listés plus haut. Une fois la période d’adaptation passée cependant, il vous faudra réduire les quantités d’aliments dans vos repas. Comme pour tout régime, il faudra vous priver pour maigrir. Il est important de ne jamais avoir faim, surtout en cétose. Si vous avez faim c’est que vous vous privez trop. Augmentez alors la quantité de graisse dans vos deux prochains repas, en ajoutant de la mayonnaise ou de l’huile d’olive dans vos salades par exemple, pour rétablir l’équilibre.

Voir aussi : Menus pour un régime hyperprotéiné

 


Quiz minceur

Saurez-vous deviner toutes les bonnes réponses ? Faites le test en 2 minutes.

On peut maigrir sans faire de sport
Lequel de ces aliments fait LE PLUS grossir ?
Le meilleur sport minceur est
Laquelle de ces habitudes peut vous faire grossir ?
Un régime hypocalorique est une alimentation...
Le régime protéiné est équilibré
À quelle adresse voulez-vous recevoir les résultats ?
Quiz minceur
J'ai obtenu {{userScore}} bonnes réponses sur {{maxScore}} !
{{title}}
{{image}}
{{content}}



Comment savoir si vous êtes en cétose

Le moyen le plus simple de savoir si vous êtes entré en cétose est de sentir votre transpiration, qui devrait avoir une odeur fruitée et forte. Ce n’est pas la méthode la plus fiable cependant. Pour expérimenter avec les entrées/sorties de cétose j’ai utilisé des Kétostix qui détectent les traces de corps cétonique dans l’urine. Ils sont très fiables et j’ai ainsi pu constater qu’il me faut seulement deux à trois jours pour rentrer en cétose après un jour off, ou encore que le cardio aide à accélérer la phase d’adaptation de quelques jours. Vous trouverez ces Kétosix sur Amazon.

 



Les carences lors d’un régime hyperprotéiné

Bien qu’il s’agisse d’un régime sain, je vous conseille de prendre une semaine de repos tous les deux mois. N’abusez pas sur les quantités pour éviter de reprendre des kilos bêtement. Le but de cette semaine de repos n’est pas de vous gaver de frites et de friandises mais de refaire le plein de vitamines et minéraux.

Si vous pratiquez un régime hyperprotéiné pendant plus de 6 mois, il est également possible que vous deveniez déficient en sélénium. C’est très courant, et peu souhaitable. Un moyen rapide de combler cette carence est de manger 4 ou 5 noix du brésil (aussi appelée noix d’amazonie) chaque jour. Si vous ne pouvez pas trouver de noix du brésil, mangez 50 grammes de graines de tournesol par jour (achetez les décortiquées).

Vous allez ENFIN comprendre comment perdre du poids sainement, sans avoir faim, et sans être obligé de faire du sport. J'ai perdu plus de 30 kilos définitivement, découvrez ma méthode minceur gratuite : cliquez ici !

Laisser un commentaire









Découvrez nos guides minceur complets






Il n'y a pas encore de commentaires sur cette page !

Laisser un commentaire

Changer Son Corps

Changer Son Corps