La patate douce fait-elle grossir ? Calories de la patate douce

La patate douce est un féculent à ne pas confondre avec la pomme de terre classique : elle possède un gout sucré qui rappelle celui de la châtaigne, de la noisette, de la carotte ou du fond d’artichaut. Sa peau est rouge, violette, ou grise, la couleur de sa chair varie quant à elle du blanc à l’orange foncé en fonction des variétés. Elle est farineuse et convient bien pour la purée, les soupes, ou des frites au four légères sans huile.

La patate douce est la pomme de terre tropicale, elle ne pousse pas sous nos latitudes, elle est importée de loin et n’est pas écologique mais on peut en consommer en petites quantités de temps en temps pour ajouter un peu d’exotisme à son alimentation. La patate douce appartient à une famille botanique entièrement différente de la pomme de terre classique, mais elle se cuisine de la même manière. À la différence de la pomme de terre, on peut aussi la consommer crue et ses feuilles sont comestibles.

La patate douce est riche en vitamine B6 concentrée dans sa peau, et en vitamine C contenue dans sa chair. Plus sa chair est orange et plus elle contient de bêta-carotène (pro-vitamine A). La patate douce à la peau la plus foncée sera la plus riche en nutriments (cuivre, manganèse) et en particulier en antioxydants, mais c’est dans ses feuilles qu’on trouve la plus grande quantité de ces derniers.

Les bienfaits de la patate douce sont nombreux en théorie, de nombreuses études à son sujet sont prometteuses mais pour l’instant peu concluantes : la patate douce permettrait d’aider à stabiliser la glycémie (elle serait antidiabétique) et également de réduire le risque de contracter certains cancers, ces effet restent à démontrer. Elle est également présente dans le fameux régime Okinawa, nommé d’après la région du Japon habitant le plus de centenaires au monde, ce qui entretient le mystique autour de cet aliment. En attendant que les chercheurs fassent leur travail au sujet de cette patate, profitez de son gout gastronomique, c’est un aliment exotique très facile à trouver dans le commerce (surtout dans les supermarchés) et qui se cuisine sans difficulté.

 

La patate douce fait-elle grossir ?

Voici les informations nutritionnelles pour 100g de patate douce (pesée crue) :

  • Glucides : 16g
  • Protéines : 2g
  • Calories : 75kcal

Elle contient à peu près autant de calories que la pomme de terre classique. Son indice glycémique est plus bas que celui de cette dernière et ses glucides seront donc digérés plus lentement, vous aurez de l’énergie pendant plus longtemps après le repas, c’est aussi une information intéressante à connaitre si vous surveillez votre glycémie.

La patate douce ne fait pas grossir plus qu’un autre aliment, elle figure même parmi les féculents les moins calorique : elle est moins riche que le riz ou les pâtes, et beaucoup moins riche que le pain. Si vous la consommez sèche sa densité énergétique augmentera légèrement (90kcal/100g), dans tous les cas consommez-là de manière modérée sans pour autant vous en priver si vous l’appréciez !

Il existe plusieurs centaines de variétés de patate douce, bien plus que de pommes de terre, mais peu sont commercialisées en France métropolitaine. Choisissez une patate douce lourde et ferme, à la peau sans tâche et de forme bien lisse afin de pouvoir la peler plus facilement, et de taille homogène pour ne pas avoir à les découper pour les cuire de manière égale. Conservez vos patates douces au frais et au sec (jamais au réfrigérateur) tout comme la pomme de terre mais mangez-là rapidement car elle se conserve mal.

 

Recettes légères de patate douce : comment la cuisiner





Commencez par brosser vos patates avec une brosse à légume pour la nettoyer sous un filet d’eau, puis épluchez-les au couteau économe, si leur peau est trop dure vous pourrez les éplucher après cuisson – avec des piques à pomme de terre pour ne pas vous bruler. La patate douce s’oxyde rapidement (noircit) après épluchage, ne la laisser pas à l’air libre épluchée et mettez-là à tremper dans de l’eau citronnée avant de les cuire.

La patate douce se cuisine généralement entière, et se prépare en purée ou en frites (coupez-là en grosses allumettes avec un découpe-frite), mais jamais sautée car elle est farineuse et ne tient pas bien à la cuisson. Vous pouvez cuire des patates douces seiches à l’eau pour leur redonner du moelleux, et celles qui sont bien humides et sucrées au four pour sublimer leur saveur.

Pour cuire vos patates douces à l’eau, plongez-les dans l’eau froide et portez à ébullition, vous ajouterez le sel à mi-cuisson. La cuisson vapeur est la meilleure pour garder les minéraux et vitamines de la patate douce (notamment sa vitamine C.) La cuisson au four est la plus longue et demandera 45 à 60 minutes. La patate douce est cuite lorsque la pointe d’un couteau s’enfonce sans difficulté dans sa chair jusqu’au cœur.

La patate douce se marie bien avec le poisson, le citron, les endives, et les épices exotiques comme la vanille ou la cannelle. Vous pouvez l’utiliser froide dans une salade exotique de patate douce, roquette, crevette et pamplemousse. Chaude elle s’incorpore à toutes les recettes comme une pomme de terre classique, suivez les instructions vos recettes légères de pomme de terre préférées et ajoutez quelques ingrédients, condiments, épices ou herbes exotiques pour leur donner un gout original.

La purée de patate douce est délicieusement sucrée, cuisinez-là comme une purée maison au presse purée ou au mixeur, avec un peu de lait demi-écrémée mais sans crème ni beurre. Cette purée accompagnera volontiers une brandade de morue riche en bonnes graisses. Vous pouvez également ajouter quelques patates douces à une soupe de légume pour lui donner un peu de consistance et de sucré, mais n’ajoutez pas de crème grasse (le velouté de patate douce n’est pas diététique.)

Evitez les frites de patate douce frites qui sont trop grasses, cuisinez plutôt des patates douces au four qui seront des frites sans huile et donc diététiques, elles vous changeront des frites de pomme de terre sans huile ! Vous éviterez également le gratin de patate douce ou les ingrédients gras comme la crème ou le lait de coco (très riche).

Une patate douce en robe des champs entière sera délicieuse avec une pointe de fromage blanc plutôt que de la crème, elle donnera presque l’impression d’être un dessert. La compote de patate douce est un dessert curieux et riche (deux fois les calories d’une compote de pomme) à consommer en petite quantité en accompagnement d’un laitage ou en collation. La confiture de patate douce malaga est très sucrée et vous devez l’essayer si vous arrivez à vous en procurer. Enfin si vous achetez des feuilles de patate douce, cuisinez-les simplement comme des épinards et servez-les comme légume d’accompagnement pour un plat encore plus diététique.



Vous trouverez des recettes à la patate douce dans les livres de recettes africaines ou de patate douce.


... pour en savoir plus, inscrivez-vous GRATUITEMENT et recevez en cadeau notre ebook Apprendre à maigrir définitivement : (cliquez sur l'image)

Inscription gratuite

(Sans engagement : désinscription possible à tout moment, en un seul clic)



Découvrez nos guides minceur complets







Vous aimerez surement :



NOUVEAU : communauté d'entraide minceur



Rejoignez notre communauté d'entraide minceur, comprenant déjà plus de 1800 lecteurs du site, tous motivés pour perdre du poids sainement et durablement (sans jamais reprendre leurs kilos perdus). Notre communauté est un lieu d'échange et d'entraide, dans laquelle tous les participants se serrent les coudes. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour la découvrir.


Il n'y a pas encore de commentaires sur cette page !

Laisser un commentaire

Changer Son Corps

Changer Son Corps