Le régime normocalorique

Un régime normocalorique est un régime alimentaire permettant de stabiliser son poids. Ce type de régime est souvent recommandé à des personnes venant de perdre ou de prendre du poids. Il vous aidera à développer des repères alimentaires de quantités et de type d’aliment.

Le régime normocalorique est-il fait pour vous ? Pourquoi est-il si méconnu du grand public, surtout par rapport à son équivalent amaigrissant – le régime hypocalorique ? Ce sont les questions auxquelles nous allons apporter réponse sur cette page.





Découvrez le parcours de Anne, 28 kilos perdus définitivement :




 

Qu’est-ce qu’un régime normocalorique ?

Le régime normocalorique est le régime alimentaire le plus pratiqué au monde. Derrière le terme scientifique « normocalorique » se cache en réalité une notion très simple : manger juste ce dont on a besoin.

Le terme régime est l’abréviation de « régime alimentaire, qui signifie un ensemble d’habitudes alimentaires. Le mot normocalorique quant à lui se décompose en « normo- » qui signifie « normal », et calorique qui signifie « énergie ». Donc l’expression régime normocalorique signifie un ensemble d’habitudes alimentaires contenant une quantité normale d’énergie, c’est à dire une quantité d’énergie ne faisant ni grossir ni maigrir.

Chaque personne qui stabilise son poids suit un régime normocalorique sans le savoir. Il ne s’agit pas d’un régime avec une liste précise de recettes, d’aliments, ou de repas à préparer pour ne pas grossir. Le régime normocalorique est un principe : celui de manger les bonnes quantités de vos préparations culinaires quelles qu’elles soient.

On peut se faire prescrire un régime normocalorique par un diététicien. Dans ce cas là, il s’agit d’une ré-éducation alimentaire pour apprendre à donner à votre corps les bonnes quantités de nourriture. Un diététicien vous expliquera en détail comment améliorer votre façon de manger pour vous aider à stabiliser votre poids.





 

Quand faut-il suivre un régime normocalorique ?

Il y a trois principales raisons de suivre un régime normocalorique. La première raison, la plus courante, est de faire une pause pendant un régime hypocalorique pour décompresser. Après plusieurs mois d’amaigrissement on peut en avoir marre de se priver de nourriture, et le régime normocalorique permet d’augmenter temporairement les quantités de nourriture sans regrossir.

La deuxième raison qui pousse un bon nombre de gens à suivre un régime normocalorique, c’est d’arrêter ou limiter une prise de poids. Parfois lorsqu’un événement de la vie survient, on perds le contrôle sur son alimentation et on commence à grossir. Le régime normocalorique permet alors de limiter les dégâts, et de maintenir son poids plutôt que de grossir (ou grossir de seulement 2 ou 3 kilos au lieu de plusieurs dizaines). Une fois que la vie reprends son cours normal, il  n’y aura alors que quelques efforts à faire pour perdre les 2 ou 3 kilos excédentaires et retrouver son poids normal.

Enfin une troisième raison de suivre un régime normocalorique est pour stabiliser son poids après (ou pendant) un régime hypercalorique (un régime grossissant). Prendre du poids est aussi difficile pour une personne maigre, que de perdre du poids pour une personne en surpoids. Le régime normocalorique aide à décompresser pendant la prise de poids, et à stabiliser le poids une fois le régime terminé.

On a tout intérêt à suivre un régime normocalorique quand l’objectif est de développer de nouvelles habitudes alimentaires équilibrées. La quantité d’aliments ne fait pas tout, on fera également attention au type d’aliment, à l’heure des repas, et à l’hygiène de vie en général (grignotages, alcool, tabac, sommeil) qui affecte la stabilisation du poids.

 

Suivre un régime normocalorique

Le régime normocalorique est plus difficile à suivre qu’on ne le pense. Comme tous les changements d’habitudes alimentaires, suivre un régime normocalorique demandera un effort soutenu dans le temps, et vous obtiendrez des résultats seulement plusieurs semaines après avoir commencé le régime.

La motivation n’est pas illimitée, alors économisez votre motivation pour changer sur le long terme. Nous vous conseillons de tenir un journal alimentaire sérieusement : notez tout ce que vous mangez, chaque jour et à chaque repas. Relisez votre journal une fois par semaine pour mieux vous rendre compte de ce que vous mangez (par rapport à ce que vous voudriez manger).

Ce journal vous aidera à rester motivé : tous nos clients qui tiennent un journal sont surpris par l’effet de ce journal sur leur motivation à long terme. Vous pourrez aussi si vous le souhaitez montrer ce journal à un diététicien qui pourra alors, d’un seul coup d’œil (c’est son métier), identifier vos mauvaises habitudes, et vous aider à les corriger.

Le temps d’adaptation à un régime normocalorique varie de quelques jours à quelques semaines. Les personnes qui ont déjà l’habitude de faire attention à leur alimentation auront plus de facilité à suivre le régime normocalorique. Si vous n’avez jamais fait attention à votre façon de manger alors les débuts seront un peu plus difficiles, vous arriverez à contrôler votre alimentation en persévérant dans vos efforts.

Lors d’un régime normocalorique vous pouvez tout à fait pratiquer un sport. Il faudra alors augmenter légèrement les quantités de nourriture les jours ou vous ferez un effort physique, de manière à compenser la perte d’énergie lors du sport. Une heure de sport intensif est équivalente à environ 500 Calories dépensés, une heure d’effort peu intensif est une dépense de 300 Calories.

 

Conclusion

Le régime normocalorique est méconnu car il s’agit d’un terme scientifique, dans le langage courant on emploie surtout l’expression « manger les bonnes quantités » – c’est exactement la même chose. Ce régime est utile à toutes les personnes qui souhaitent faire un effort pour manger plus sainement et stabiliser leur poids.

Calculer ou compter les calories n’est pas nécessaire. Il vous suffit de faire attention à votre alimentation de très près (en tenant un journal alimentaire sérieusement). Pour vous assurer d’obtenir des résultats vous mesurerez votre progression avec une balance ou une pince adipeuse une fois par semaine, et vous ajusterez vos efforts à long terme.



... pour en savoir plus, inscrivez-vous GRATUITEMENT et recevez en cadeau notre ebook Apprendre à maigrir définitivement : (cliquez sur l'image)

Inscription gratuite

(Sans engagement : désinscription possible à tout moment, en un seul clic)




 

Pour aller plus loin



... pour en savoir plus, inscrivez-vous GRATUITEMENT et recevez en cadeau notre ebook Apprendre à maigrir définitivement : (cliquez sur l'image)

Inscription gratuite

(Sans engagement : désinscription possible à tout moment, en un seul clic)




Vous avez aimé notre page sur le régime normocalorique ? Voici plusieurs autres pages de notre site pour mieux comprendre comment l’amaigrissement et la stabilisation du poids fonctionnent.

 

Masse graisseuse

La masse graisseuse c’est la quantité de graisse sur votre corps. On peut mesurer ou calculer la masse graisseuse précisément. Une personne en bonne santé (non obèse) a seulement 10 à 20 kilos de graisse sur son corps – pas plus.

Lire : Calculer la masse graisseuse

 

Pince adipeuse

Une pince adipeuse sers à mesurer l’épaisseur de la peau. Comme la majorité de la graisse du corps se trouve sous la peau, on peut alors savoir si on maigrit très précisément. La pince adipeuse permet de faire la différence entre une perte de graisse et une perte d’eau ou de muscle.

Lire : La pince adipeuse



Découvrez nos guides minceur complets







Vous aimerez surement :



NOUVEAU : communauté d'entraide minceur



Rejoignez notre communauté d'entraide minceur, comprenant déjà plus de 1800 lecteurs du site, tous motivés pour perdre du poids sainement et durablement (sans jamais reprendre leurs kilos perdus). Notre communauté est un lieu d'échange et d'entraide, dans laquelle tous les participants se serrent les coudes. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour la découvrir.


Il n'y a pas encore de commentaires sur cette page !

Laisser un commentaire

Changer Son Corps

Changer Son Corps